Du à

Musée des Beaux-Arts

Exposition

Architectures impossibles : dialogue avec Laurent Gapaillard

En contrepoint de l’exposition "Architectures impossibles", le musée des Beaux-Arts présente dans la salle Thuillier une sélection d'œuvres issues de son cabinet d’arts graphiques associées à des œuvres de l'artiste français Laurent Gapaillard.

Le musée des Beaux-Arts a puisé dans son cabinet d’arts graphiques une sélection d'œuvres montrant des architectures fantaisistes, imaginaires, utopiques... Elle permet de dévoiler au public certaines feuilles parfois très spectaculaires, comme le grand dessin d’Henri Lévy, esquisse pour son dernier tableau, La fin des religions. 

Cette présentation est aussi l'occasion d'un étourdissant voyage dans l'univers foisonnant de Laurent Gapaillard. Né en 1980, l’artiste se forme à l’école Met de Penninghen (École Supérieure d’Art Graphique – Paris) et à l’École du Louvre. Il débute sa carrière en créant des décors et des univers visuels pour divers longs métrages, films d’animations et jeux vidéo. Il est aussi illustrateur de livres, notamment Le Yark de Bertrand Santini ou la saga Le Passe-miroir de Christelle Davos.

Passionné d’histoire, fasciné par les civilisations disparues, Laurent Gapaillard a développé un univers graphique tentaculaire. Ses créations donnent vie à un urbanisme végétal ou minéral délirant. Oignons, choux ou géodes forment la structure d’étranges architectures organiques qui se déploient à des échelles vertigineuses.

Grâce à la généreuse participation de la galerie Daniel Maghen à Paris, une trentaine de dessins et carnets de l'artiste sont mis à l'honneur au musée pendant quatre mois.

Laurent Gapaillard viendra échanger avec les visiteurs lors de la journée festive dédiée à l'exposition "Architectures impossibles" le 5 février !
Ainsi que lors de la Soirée Onyx le 16 février.

Illustrations : Laurent Gapaillard, Candélabres, encre de Chine et lavis sur papier, Paris, prêt de la Galerie Daniel Maghen© Laurent Gapaillard

 

 

Situer