Du à

Musée des Beaux-Arts

Exposition

La distance abolie. Dominique Petitgand

L’artiste Dominique Petitgand (1965) est l’invité du musée des Beaux-Arts de Nancy cet automne, pour l’exposition La distance abolie.

Depuis plusieurs années, Dominique Petitgand travaille autour des notions de son et d’écoute et conçoit des œuvres donnant naissance à de véritables récits et paysages mentaux. Pensée comme un long pointillé sonore à découvrir en parcourant l’ensemble des espaces du musée, La distance abolie s’articule autour d’une série d’installations sonores, principalement vocales, qui habitent le lieu de façon éparpillée, mobile et intermittente.

Différents types de dispositifs, aux formats et aux modes de présence et d’activation du son variés, interrogent notre relation au temps, au lieu et au contexte alentour.

Premières présences, quatre installations placées au sein des collections permanentes diffusent en continu des voix entrecoupées de longs silences et se jouant des distances, dans une cohabitation parasitaire avec les œuvres.

Autres présences, les quatre interphones qui constituent l’œuvre Les lointains (acquisition du musée en 2022), installés de manière permanente dans des lieux de passage, invitent le public à déclencher lui-même les séquences sonores pour une écoute paysagère, plus concentrée et localisée.

Enfin, un ensemble de documentation sur son travail conceptuel et éditorial est rassemblé dans la salle des arts graphiques et vient compléter l’exposition, comme une « caverne » où découvrir l’univers de Dominique Petitgand.

Plusieurs moments d’échange avec l’artiste et de performance sont programmés pendant la durée de l’exposition.

Situer