Du à

Musée des Beaux-Arts

Exposition

Le dessin de sculptures et de sculpteurs

En écho à l’exposition proposée par le Musée Lorrain – Palais des Ducs de Lorraine consacrée à la dynastie de sculpteurs lorrains « Les Adam », le musée des Beaux-Arts présente un ensemble de dessins de sculptures et de sculpteurs issu du cabinet d’arts graphiques du musée.

TARIF PLEIN 7 €, RÉDUIT 4,50 €, GRATUIT ÉTUDIANTS ET - DE 26 ANS

Allant du XVIe siècle jusqu’à nos jours, ces feuilles évoquent différents aspects du dessin de sculpteurs. Qu’il soit étude d’après l’antique, projet de sculpture ou dessin libre sans lien avec une œuvre, le dessin est une pratique essentielle des artistes. Comme le disait Bourdelle : « la grande science qu’il faut que [le sculpteur ait], c’est celle du dessin, car la sculpture n’est pas autre chose que du dessin dans tous les sens ».

Parmi les dessins présentés, certains sont des réalisations de peintres ou de sculpteurs. Tantôt copies d’oeuvres célèbres comme ces dessins d'Émile Friant datant de sa formation à l'École des Beaux-arts, ils peuvent également être préparatoires à une œuvre, ou recherche d’une idée ; tels sont ceux d’Henri Lemaire ou de Mathias Schiff. Le dessin est parfois aussi un moyen de diffuser des modèles, il est alors destiné à la gravure. Publié ensuite dans des recueils, il sert d’exemple dans l’ornementation ou l’architecture comme c’est le cas pour la feuille de Delafosse, sans doute une étude pour un frontispice.

Parfois aussi le dessin reflète simplement le plaisir de créer de l’artiste. Les dessins de Barye ou de Bourdelle présentés en sont des exemples. Henry Moore, parlant de cette pratique, disait que « le dessin maintient en forme comme les exercices de gymnastique. »

Situer