Du à

Musée des Beaux-Arts

Exposition

Récits postcoloniaux. Sur les traces du sergent Blandan

L’accrochage pluriannuel Récits postcoloniaux est une relecture des collections des musées nancéiens à la lumière de l’histoire coloniale européenne. Replaçant l’histoire artistique, matérielle et symbolique des collections dans ce contexte, cet accrochage questionne le fait colonial et son influence sur la création et la circulation des œuvres. Les musées nancéiens proposent une réflexion ouverte sur les usages politiques du passé et ce qu’ils nous donnent à penser aujourd’hui.

L'exposition-dossier revient sur la conquête coloniale de l'Algérie à travers l'histoire de l'un de ses protagonistes, le sergent Blandan. L’imposant tableau La mort du sergent Blandan est un morceau de bravoure picturale autant qu’une commémoration historique. Il est pourtant loin d’être une œuvre univoque et sans paradoxes. Pourquoi célébrer une défaite ? Quelle mémoire cette œuvre contribue-t-elle à construire ?

Cet épisode a été transformé au fil des décennies en scène héroïque des exploits de l’armée française affirmant son emprise sur les territoires algériens. De cette reconstruction patriotique témoignent les œuvres rassemblées. L’ensemble invite à étudier les différents récits de la conquête de l’Algérie et dessine, en creux, le dialogue de mémoires complexes autour du fait colonial aujourd’hui.

Cette exposition-dossier a vu le jour grâce au concours des élèves de première en section internationale britannique du lycée Jeanne d’Arc de Nancy, à l’énergie et à l’écoute de leur professeur Étienne Augris, et au dialogue intense avec Dorothée-Myriam et Malek Kellou. Qu’ils en soient ici remerciés !

 

Théodore Devilly, La mort du sergent Blandan, 1882, huile sur toile, musée des Beaux-Arts, Nancy

Situer