Qui suis-je?

 

Mon premier est un début de "chemin"
Mon deuxième est une petite vallée
Les voiles d’un bateau son accrochées à mon troisième 
Si mon quatrième est de mains alors il est vilain 
On met mon cinquième devant "ou ", pour qu’elle tourne
Et mon tout est une sculpture de l'artiste français Raymond Duchamp-Villon.

Encore quelques indices ?

Cette sculpture est l’aboutissement d’une longue recherche engagée avant guerre. Raymond Duchamp-Villon, fasciné par le mouvement et influencé par le futurisme, commence à travailler dans les années 1910. Il prend le cheval comme source d’inspiration, à l’instar de bien d’autres artistes avant lui, mais aussi comme point de départ pour exprimer les révolutions mécaniques des XIXe et XXe siècles : le train, la voiture, la vitesse ! L’animal, qui incarne à merveille le mouvement, devient mécanique et moteur. Il souhaite le fondre en acier mais seul le plâtre de la sculpture est réalisé quand il meurt en 1918 de la fièvre typhoïde. L’œuvre emblématique de ce sculpteur autodidacte continue son chemin : une première fonte est réalisée en 1921 pour le collectionneur américain John Quinn. Puis le frère de Raymond Duchamp-Villon, Jacques Villon, s’inspirant de l’armature délaissée dans l’atelier, fait exécuter une épreuve en bronze d’un mètre de haut appelé le « Grand Cheval ». Plus tard, son autre frère, Marcel Duchamp, fait un ultime agrandissement d’1m50 qui servira de modèle pour le tirage en fonte d’acier réalisé en 1984 par le musée des Beaux-Arts de Nancy selon les souhaits de l’artiste.

Avez-vous trouvé la réponse à la charade ?  

1 : che ; 2 : val ; 3 : mât ; 4 : jeu ; 5 : r  = Cheval Majeur 

Raymond Duchamp-Villon, Le Cheval majeur, 1914

Vous trouverez le «Cheval Majeur» dans les collections permanentes du XXe siècle.