Rien de tel qu’un bon bain après la chasse !

Jean-François de Troy (Paris, 1679 – Rome, 1752), Le Repos de Diane, huile sur toile, 1737

Elle est au centre de toutes les attentions. Coiffée, massée, drapée dans une peau de bête, elle se prélasse après l’effort. Elle, c’est Diane, la déesse de la chasse et de la lune. Aviez-vous remarqué le petit croissant qui danse au-dessus de sa tête ?

Dans cet épisode raconté par Ovide dans Les Métamorphoses, Diane rentre de la chasse. Et elle n’est pas bredouille ! À droite du tableau, la biche qu’elle a rapportée, avec ses chiens au premier plan. La scène se déroule dans une grotte, où l’entourent les nymphes, déesses de la nature.  

Les lignes sont courbes, les postures délicates, les couleurs variées, les femmes dénudées… bref, nous sommes bien dans le XVIIIe siècle français !