Autres collections

Le musée des Beaux-Arts conserve, parmi les objets d’art décoratif, du mobilier, des tapisseries et quelques céramiques. Le récolement des collections a permis de redécouvrir un ensemble de monnaies, médailles, bijoux ainsi que quelques objets ethnographiques et archéologiques.

Outre le fonds Daum, la collection d’art décoratif comprend une trentaine de pièces des cristalleries de Baccarat et de Saint Louis, quelques faïences, un dépôt de 19 pièces de la manufacture de Sèvres, la plupart datant de la période Art nouveau. À ces objets s’ajoutent des tapisseries, datées du XVIIIe siècle  jusqu’à des œuvres plus modernes telle celle de Jean Lurçat (La Lutte du savoir contre l’ignorance) ou Francis Gruber ainsi que des meubles, consoles, tables ou sièges, essentiellement du XVIIIe siècle.

Les investigations entreprises à la faveur du récolement des collections ont révélé quelques découvertes : le musée conserve en effet des monnaies, médailles et jetons formant un ensemble de 850 pièces. La plupart de ces objets sont arrivés par des dons ou legs : legs Cartier-Bresson en 1936 pour les monnaies asiatiques, don Delesalle la même année pour plus de 600 monnaies, médailles et jetons européens et legs Barrigue de Montvallon en 1952 constitué de médailles et plaquettes dont certaines ont été présentées lors d’expositions thématiques autour des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale. Un ensemble inédit constitué d’objets ethnographiques, coiffes mais aussi bijoux, a été récemment redécouvert.  

Enfin, les fouilles archéologiques intervenues lors du chantier de rénovation du musée, en 1999, ont mis au jour des vestiges issus des fortifications modernes de Nancy, ainsi que des objets de la vie quotidienne. Ce mobilier archéologique est actuellement présenté dans une vitrine au sous-sol du musée, dans l’auditorium formé par le bastion.