Du à

Musée des Beaux-Arts

En route vers l’Orient

Exposition - dossier

Dans le prolongement de l’exposition Lorrains sans frontières. Les couleurs de l’Orient, dédiées aux peintres orientalistes lorrains, le musée des Beaux-arts de Nancy propose de découvrir un ensemble complémentaire d’œuvres orientalistes conservées dans ses collections. De nombreux dessins, esquisses, et études provenant du cabinet d’art graphique, accompagnés de plusieurs huiles sur toile rarement exposées, reflètent l’engouement extraordinaire des artistes pour ces terres lointaines à partir des années 1830.

De l’Orient rêvé, imaginé d’après les récits de voyage ou les romans, et influencé par l’œuvre du premier orientaliste, Delacroix, on passe à un orient vécu, dont la description se fait plus juste, plus exacte pour devenir presque ethnographique. Les œuvres de Jean-Léon Gerôme, Gustave Guillaumet, Charles-Théodore Frère ou Jules Laurens côtoient ici des œuvres plus rares d’Auguste Raffet, Savinien Petit, ou Albert Lynch, ou encore cet étonnant tableau de Marie Lucas-Robiquet, Restaurant en plein vent à Aïn Sefra, réalisé vers la fin du XIXe siècle aux portes du Sahara.

Commissariat : Michèle Leinen, documentaliste, musée des Beaux-Arts de Nancy

Situer